Femininté

Femininté

Mon cheminement vers l’unité intérieure est un peu comme les saisons, c’est une mue continue, un enchaînement où une prise de conscience en amène une autre. Alors que j’écrivais les dernières lignes sur la beauté de cette énergie masculine, les nouvelles annonçaient le décès d’une femme ; assassinée simplement pour être née femme et avoir fait le choix de vivre sa passion : soigner les autres.
Alors que la paix intérieure se faisait en moi, j’ai entendu ma féminité pleurer.

L’énergie masculine

L’énergie masculine

Il y a peu je vous parlais de la montée d’une énergie masculine en moi. Une énergie proche du mufle ou du rustre, aujourd’hui j’ai envie de partager avec vous la suite de cette aventure, car le masculin n’est pas qu’un cliché du macho, canette de bière à la main poussant un mugissement avec une batte de baseball à la main ou qu‘un gars à blagues salaces, il a bien plus à nous offrir. (…)
En constatant mon mimétisme du mâle primaire, j’ai aussi constaté les clichés que je pouvais entretenir à l’égard de l’autre sexe. Était-ce là la seule image que j’avais de la masculinité ?

Le management au féminin

Le management au féminin

Ces derniers jours, je me vois bousculée par une énergie masculine. Alors que je mets en place les bases de mon entreprise, je vois naître en moi un côté très masculin. C’est une sensation étrange qui s’illustre de manière surprenante, jusque dans mes postures physiques. Je me vois m’assoir comme un gars à l’auberge pour parler de certaines choses et solidifier mon positionnement intérieur. Je dois admettre qu’une part de moi a ri aux larmes en réalisant cela…

Qu’est-ce qu’un maître?

Qu’est-ce qu’un maître?

Voilà c’est fait, j’ai passé ma maîtrise de Programmation Neurolinguistique (PNL). Je deviens donc un Maître, pourtant je n’ai pas l’impression de l’être. Cela a plutôt soulevé la question suivante : qu’est-ce qu’un Maître ?

Les dictionnaires en ont une définition, mais dans les faits, c’est quoi ? Si pour la société c’est une manière de valider, par un papier, un temps d’études pour acquérir des connaissances, cela fait-il réellement d’un Maître un Maître ? Quel que soit le diplôme, certains passeront un temps d’étude à ingurgiter une matière sans pour autant l’intégrer, d’autres l’intègrerons parfois avant même la fin des études. Mais tous auront le même papier, la même validation. Alors quelle est cette reconnaissance au final ?